bandeau2.png

Colloque

LA GOUVERNANCE TOURISTIQUE DES ITINERAIRES CULTURELS DU CONSEIL DE L’EUROPE
Coopération, créativité et innovation des réseaux d’acteurs

Jeudi 29 et vendredi 30 septembre 2016

Cité Internationale Universitaire de Paris
Jeudi 29, Maison de la Tunisie
Vendredi 30, Fondation Hellénique

47 Boulevard Jourdan, 75014 Paris

Cet événement est organisé par l'EIREST (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), le CAST (Université de Bologne à Rimini), le LABPATC (Université de Barcelone), la Fondazione Federico II et l'Institut Européen des Itinéraires Culturels.

Le programme des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe est né en 1987 avec le but de découvrir non seulement des « grands » biens culturels, mais aussi ceux situés dans des régions moins connues et peu ou pas touristiques. L’objectif est d’aborder l’identité européenne à travers toutes ses expressions. Depuis leur création, les itinéraires culturels jouent un rôle important en matière de coopération culturelle transfrontalière dans le développement d’un tourisme culturel durable. Ces projets « ancrés » dans le territoire européen offrent aux voyageurs une nouvelle idée de l’Europe à travers des thématiques partagées.

Chaque itinéraire culturel européen est un réseau de biens et de sites développant un projet de coopération culturelle, éducative, patrimoniale et touristique en constante évolution. Les itinéraires offrent un énorme potentiel pour la collaboration à tous les niveaux (Moulin et Boniface, 2001)[1]. Ils constituent des réseaux thématiques pluridisciplinaires établis dans plusieurs États du Conseil de l’Europe. Ils sont dotés d’une structure juridique et ils doivent fonctionner de manière démocratique et efficace à différentes échelles.

Afin d’assurer la participation de toutes les parties prenantes d’un itinéraire, des outils de gouvernance sont créés. La gouvernance peut être définie comme un nouveau mode de prise de décisions collectives à travers des accords de partenariat entre le secteur public, le secteur privé et la société civile (Dredge, 2006)[2]. La notion de gouvernance s’applique aux stratégies de mise en réseau des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe au niveau local, régional, national et européen. La gouvernance tente de décrire une transformation qui modifie les modes traditionnels de gouvernement à tous les niveaux. Son objectif central est la formation de réseaux d’acteurs qui promeuvent des plans de coopération (Tinsley et Lynch, 2001)[3]. Cette approche de collaboration s’avère actuellement nécessaire face à des sujets complexes qui ne peuvent être résolus par les institutions de manière individuelle.

Le tourisme culturel est un champ d’activité qui se prête bien à l’analyse des processus de gouvernance. Il est par définition un domaine transversal puisque son développement nécessite l’assistance de divers secteurs qui, tout en travaillant pour le même objectif, ont de logiques différentes et parfois contradictoires. Un itinéraire culturel implique ainsi la mise en place d’un ensemble de relations sous forme de réseau entre les différents acteurs impliqués, parfois très hétérogènes.

Le tourisme culturel peut être très important en tant que facteur de dynamisation du territoire mais il exige une coordination adéquate entre les nombreux acteurs impliqués. Or, certains projets de tourisme culturel sont menés sans associer les acteurs du territoire, ce qui peut mettre en danger la pérennité du projet.

Quels obstacles rencontrent les membres d’un itinéraire lors de la mise en réseau ? Comment s’adapter aux nouvelles formules de gouvernance ? Quelles solutions trouvent-ils ? Dans quelle mesure les itinéraires culturels répondent-ils aux expectatives générées lors de sa création ?

Ce colloque propose d’analyser les nouvelles pratiques de gouvernance au sein des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe dans leurs différentes dimensions (aspects territoriaux, culture, tourisme, durabilité, approches innovatrices dans les domaines de la recherche, de l’éducation, de la formation, de la jeunesse, etc.). Il vise également à offrir aux participants la possibilité d’échanger sur les pratiques et les méthodes de coopération entre les différents secteurs qui peuvent faire partie d’un itinéraire culturel et, plus particulièrement  du tourisme culturel.

Quelles méthodes le chercheur peut-il mettre en place pour analyser ces pratiques de gouvernance ?

Le colloque s’inscrit dans le cadre du projet HECTOR (HEritage and Cultural Tourism Open Resources for innovative training schemes related to the Cultural Routes of the Council of Europe) financé par le programme Erasmus+ Key Action 2. Ce programme vise à soutenir le développement et la diffusion des meilleures pratiques et des approches innovatrices dans le

domaine de la formation, du patrimoine et de la gestion du tourisme culturel, associés aux Itinéraires du Conseil de l’Europe.                

Thématiques  abordées dans le cadre du colloque

  • Nouvelles formules de gouvernance du tourisme culturel ou/et des itinéraires culturels
  • Création d’instruments de coopération et participation entre les acteurs
  • Nouveaux défis dans la gestion d’un itinéraire culturel
  • Pratiques innovantes dans le domaine de la gestion des tourismes culturels appliqués aux Itinéraires Culturels
  • Participation des Universités et du monde académique dans la gouvernance des itinéraires culturels.
  • Pratiques et méthodes innovantes dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse en rapport avec les itinéraires culturels

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive.

 

Programme

Le colloque comprendra des séances de communications scientifiques en séance plénière et en atelier et des tables rondes réunissant les acteurs et gestionnaires des itinéraires culturels.

Inscriptions

L'inscription au colloque est gratuite mais obligatoire (nombre de places limité).

Contact et inscriptions: montserrat.crivillers-simon@univ-paris1.fr

Langues du colloque

Communications en français et en anglais (traduction simultanée).

 

Responsable scientifique

Montserrat CRIVILLERS SIMON, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LABPATC, Université de Barcelone

Comité d’organisation

Eleonora BERTI, Institut Européen des Itinéraires Culturels
Montserrat CRIVILLERS SIMON, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LABPATC, Université de Barcelone
Maria GRAVARI-BARBAS, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Alessia MARIOTTI, CAST, Université de Bologne à Rimini
Cécile RENARD-DELAUTRE, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne  
Jordi TRESSERAS JUAN, LABPATC, Université de Barcelone

Comité Scientifique

BERTI Eleonora, Institut Européen des Itinéraires Culturels
BESSIERE Jacinthe, Université de Toulouse 2
BURNS Peter, University of Bedforshire
CANTONI Lorenzo, Université de la Suisse italienne
CHAPUIS Jean-Michel, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
COMINELLI Francesca, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
DALLARI Fiorella, CAST, Université de Bologne à Rimini
DJAMENT Géraldine, SAGE, Université de Strasbourg, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
FAGNONI Edith, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Université Paris-Sorbonne VIGEORGE-MARCELPOIL, Emmanuelle, IRSTEA, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture
GRAVARI-BARBAS Maria, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
HELFER Malte, Université du Luxembourg
JACQUOT Sébastien, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
MAJDOUB Wided, Université de Sousse
MANSFELD Yoel, Université de Haïfa
MARIOTTI Alessia, CAST, Université de Bologne à Rimini
RENARD-DELAUTRE Cécile, EIREST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
ROBINSON Mike, Université de Birmingham
SAIDI Habib, IPAC, Université Laval
TRESSERRAS JUAN Jordi, LABPATC, Université de Barcelone
TRONO Anna, Université de Salento
SALAZAR Noël, Université de Leuven
VIDAL CASELLAS Maria Dolors, Université de Gérone


[1] Moulin, C., & Boniface, P. (2001). « Routeing Heritage for Tourism: making heritage and cultural tourism networks for socio-economic development », International Journal of Heritage Studies, Vol. 7, no. 3, pp. 237-248.

[2] Dredge, D. (2006). Policy networks and the local organization of tourism. Tourism Management, 27, pp 269-280

[3] Tinsley, R., & Lynch, P. (2001). Small Tourism Business Networks and Destination Development. International Journal and Hospitality Management, 20(4), 367-378.

e
Personnes connectées : 1